Cinéma Jean Mounier

Promenade dans le Cinéma d'hier à travers l'itinéraire d'un pionnier de la communication cinématographique, Jean Marie Mounier

Les années soixante

La fin de carrière :
Retour à la Metro Goldwyn Mayer

A la fin de sa carrière, Jean Mounier fit un heureux retour à la Métro Goldwyn Mayer.

Photographie de Michel Thibaud lors de la convention MGM à La Baule en 1967
(Jean Mounier est au fond à gauche).
– (c) collection privée – D.R –

C’est ainsi qu’il put s’occuper du Bal des Vampires de Roman Polanski en 1967.

Ce fut l’une des dernières soirées qu’il organisa aux Champs-Elysées au Marignan, avec mannequins déguisées en Vampirettes et VIP.

Recto du carton d’invitation pour la première de 2001, l’Odyssée de l’espace
de Stanley Kubrick

– (c) collection privée – D.R –

En 1968, un autre grand moment du cinéma américain, la sortie de 2001, l’Odyssée de l’espace. Une grande première eut lieu le 26 Septembre à l’Empire Cinérama, avenue de Wagram.

Certains se souviennent des cartons d’invitation spectaculaires en trois dimensions reproduits ci-contre.

Ce film de Science fiction de Stanley Kubrick, novateur, insolite, dérangeant est proche d’un conte philosophique parfois un peu trop hermétique. Il marqua le cinéma et a indiscutablement influencé tous les films sur l’espace qui ont suivi.

Verso du carton d’invitation pour la première de 2001, l’Odyssée de l’espace
de Stanley Kubrick

– (c) collection privée – D.R –

– (c) collection privée – D.R –

Encore une fois, Jean Mounier avait le plaisir de travailler pour des films d’avant-garde et originaux.

Il prit enfin sa retraite, ce qui sûrement, lui coûta.

(c) collection privée – D.R –


Haut de page


Article Suivant »

Publier un commentaire

*