Cinéma Jean Mounier

Promenade dans le Cinéma d'hier à travers l'itinéraire d'un pionnier de la communication cinématographique, Jean Marie Mounier

Chapitre : Ramon Novarro

Ben-Hur (le programme)

(c) collection privée – D.R –

Voici le très rare programme souvenir distribué à l’occasion de l’anniversaire de la première année d’exclusivité au cinéma Madeleine de Ben-Hur réalisé par Fred Niblo avec Ramon Novarro.

Le film avait commencé sa carrière au Madeleine le 26 avril 1927.

(c) collection privée – D.R –

(c) collection privée – D.R –

(c) collection privée – D.R –

(c) collection privée – D.R –

Le Gaumont Palace, cinéma-cathédrale de 5000 places – appartenait aussi à la MGM.

En 1927, on y projetait Napoléon d’Abel Gance.

Le Gaumont Palace sera restructuré en 1930  par l’architecte Belloc.


Haut de page


Le Chanteur de Seville

Ramon Novarro et Jean Mounier (c) collection privée – D.R –

(c) collection privée – D.R –

« Le Chanteur de Séville » (réalisé par Yvan Noé) fut l’un des grands succès de l’année 1930 comme le montre cet article paru dans la revue L’Action destinée au personnel de la M.G.M en France.

Et celui-ci paru le 20 Mars 1931.

(c) collection privée – D.R –

(c) collection privée – D.R –

Et en 1933, Jean Mounier retrouve Ramon Novarro pour une séance de dédicaces avec le boxeur Georges Carpentier comme vous le prouve cette photo paru dans le journal Pantagruel daté du 15 avril 1933.

Jean Mounier est à gauche sur la photo. Et voici une autre prise peu de temps après.

(c) collection privée – D.R –

Jean Mounier connaissait bien Carpentier comme le montre cette photo dédicacée que le boxeur lui adressa en 1929.

(c) collection privée – D.R –

(c) collection privée – D.R –

L’article paru dans l’Intransigeant le 09 avril 1933 à propos de la venue de Ramon Novarro à Paris pour un cocktail amical organisé par la M.G.M. et citant Carpentier et Jean Mounier.

(c) collection privée – D.R –

Et pour clore cet article, voici une rare photographie de Ramon Novarro pour la M.G.M.


Haut de page