Cinéma Jean Mounier

Promenade dans le Cinéma d'hier à travers l'itinéraire d'un pionnier de la communication cinématographique, Jean Marie Mounier

Month: octobre, 2010

Préambule

(c) collection privée – D.R –

Né en Janvier 1901 à Lille, Jean Mounier fut pendant trente cinq ans à la pointe du progrès dans le monde de la communication cinematographique, il a tout connu, les immenses salles des années trente, temples à la gloire du cinématographe, les films muets, les grandes stars de la Métro Goldwyn Mayer, l’aventure du cinéma parlant, il lança Walt Disney et Blanche Neige mais atteignit le sommet de sa carrière avec la société Discina dont le directeur André Paulvé produisit les oeuvres de Carné, de Cocteau, et un grand nombres de films culte dont ne se lassent pas les cinéphiles contemporains.

(c) collection privée – D.R -

Jean Mounier quitta Lille, après son baccalauréat, à dix huit ans, fuyant l’atmosphère étouffante de sa famille et s’engagea dans le Huitième Régiment des Hussards. Il partit occuper l’Allemagne, au lendemain du traité de Versailles qui mettait fin à la première guerre mondiale. Il y resta cinq ans dans la Cavalerie. C’est peut-être là que le jeune provincial rebelle qu’il était, apprit la discipline, le goût de l’effort et de la découverte.

De retour dans la vie civile, il partit pour Paris, bien décidé à se faire une place au soleil. Les années Vingt…Tout était possible.


Une aventure commençait, la sienne et celle du cinéma.


Retrouvez la suite de la biographie de Jean Mounier au chapitre suivant : les années vingt (1926-1931) consacrée à la première partie de la carrière de Jean Mounier pour la M.G.M à Paris en tant que directeur de la salle des grands boulevards le Cinéma Madeleine.


Haut de page